<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=164424454490051&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">

Comment créer une landing page efficace et performante ? (exemples + outils)

12/02/19 09:00

Vous êtes au restaurant.

Alors que vous demandez au serveur de vous apporter un menu, celui-ci fait mine d’hésiter...

“Très bien, je vous apporte le menu. Mais si je peux me permettre un conseil, le plat du jour est vraiment délicieux… Je vous apporte l’ardoise ?”

Le serveur revient et vous présente une ardoise.

À la craie blanche, il est inscrit : “Magret de canard au miel et ses petits légumes - 15 €”.

Le magret vous inspire.

Et vous commandez le plat du jour, sans même ouvrir le menu.

Conclusion ?

Pour une raison ou une autre, ce serveur vous a incité à commander rapidement le magret.

Le guide pour créer et optimiser vos landing pages.

  • Il a d’abord éveillé votre intérêt avec un conseil
  • Puis il vous a présenté le plat sur une ardoise, séparée du reste du menu

Il aurait pointé du doigt le magret au milieu du menu, vous auriez jeté un oeil aux autres plats. Vous auriez mis du temps à peser le pour et le contre. Vous auriez probablement choisi autre chose.

La landing page, c’est comme l’ardoise de ce serveur.

Dans ce guide, nous allons vous montrer comment créer cette “ardoise” qui oriente le prospect vers l’offre qui vous souhaitez vendre, de la même façon que le restaurant vous a indiqué le magret.

Cette landing page est l’outil INDISPENSABLE à votre stratégie d’inbound marketing.

C’est non seulement une page dédiée à la présentation de l’une de vos offres…

… Mais surtout :

C’est la page qui permet de maximiser la conversion de votre trafic.

Encore faut-il savoir la créer… puis l’optimiser correctement !

Avec ce guide, nous allons vous accompagner de la création à l’optimisation de votre landing page.

SOMMAIRE

  1. Créer une landing page : tout ce qu’il faut savoir sur la conception d’une page d’atterrissage
  2. 7 exemples de landing page pour s’inspirer (et qui fonctionnent)
  3. Optimiser une landing page : les 8 éléments qui feront convertir
  4. Le top 4 des outils pour créer votre landing page
  5. Pour aller plus loin : une landing page efficace... mais après ?

 Créer une landinge page : tout ce qu'il faut savoir sur la conception d'une page d'atterrissage


Tout ce qu'il faut savoir pour créer sa landing page.

Rappelez-vous du serveur qui vous présente son plat du jour sur une ardoise à part.

Pourquoi le restaurant s’ennuie-t-il à préparer cette ardoise chaque jour, quand il pourrait simplement distribuer son menu ?

Nous pouvons nous poser la même question avec la landing page !

On lui attribue toutes sortes de qualités :

  • C’est l’atout conversion pour votre inbound marketing
  • C’est l’étape à ne pas rater dans votre stratégie d’acquisition
  • C’est le meilleur outil pour transformer vos prospects en clients

Mais au fait, savez-vous vraiment ce que c’est ?

Qu’est-ce qui distingue la landing page d’une page web classique ?

Qu’est-ce qu’une landing page : les 2 différences fondamentales entre landing page et page classique

La landing page n’est pas une page comme une autre.

Mais alors :

Qu’est-ce qu’une landing page ?

Il s’agit d’une page unique, dédiée à la présentation d’une offre et qui a pour but d’inciter le visiteur à la conversion.

New Call-to-action

Le visiteur “atterrit” sur la landing page après avoir cliqué sur un call-to-action spécifique.

Avant de concevoir la vôtre, il est essentiel de bien comprendre les deux différences fondamentales entre une landing page et une page classique :

La landing page provient d’un call-to-action

On arrive rarement sur une landing page par hasard.

Et ce n’est pas pour rien qu’on l’appelle “page d’atterrissage” !

C’est la page sur laquelle l’internaute “atterrit” après avoir cliqué sur un call-to-action spécifique.

Au restaurant, le call-to-action est le conseil glissé par le serveur pour attirer votre attention sur son offre : “le plat du jour est vraiment délicieux”.

Dans notre cas, le call-to-action peut être mis en place sur différents canaux :

  • Réseaux sociaux
  • Résultats de moteur de recherche (SEA ou SEO)
  • Emailing
  • Articles de blog ou autres pages

Les différences entre une landing page et une page classique.

Le trafic entrant sur votre landing page peut alors provenir de sources diverses.

Vous êtes inscrit à la newsletter de votre marque préférée. Soudain, vous recevez un email annonçant le lancement d’un nouveau produit innovant. Piqué par la curiosité, vous cliquez sur le bouton “Découvrir”... Vous n’atterrissez pas sur la page d’accueil du site, mais sur une page dédiée au lancement du nouveau produit : c’est la landing page !

Ce qui introduit le second élément caractéristique de la landing page… 

La landing page est dédiée à une offer spécifique (et une seule !)

C’est la principale différence entre la landing page et une page classique de votre site.

La landing page n’est dédiée qu’à une seule offre, très spécifique.

Son objectif prioritaire : inciter à la conversion pour cette offer en particulier.

Ce n’est donc pas l’endroit idéal pour :

  • Présenter l’ensemble de votre entreprise

  • Exposer tous vos différents services ou produit

  • Vous éparpiller avec des détails

Au contraire !

Plus vous serez droit au but, plus votre offre sera efficace et la landing page propice à la conversion.

C’est l’ardoise qui présente l’unique plat du jour - et pas le menu complet !

À quoi sert (concrètement) une landing page (ou page de renvoi) ?

Vous l’aviez compris : la landing page sert à convertir.

Mais concrètement ?

En réalité, les objectifs de conversion peuvent être très divers !

Ils varient selon notamment selon :

“Stratégie inbound”, “funnel de conversion”... Vous vous sentez un peu perdu ? N’hésitez pas à lire (ou relire) notre guide sur l'Inbound Marketing de A à Z.

Voici 6 exemples d’objectifs de conversion courants :

Ne perdez pas de vue votre stratégie inbound marketing.

Posez vous la question suivante :

“À quelle étape de ma stratégie cette landing page intervient-elle ?”

Vous pourrez alors facilement déterminer l’objectif de conversion le plus approprié.

Mais attention !

Choisissez un seul objectif de conversion par landing page.

L’astuce : si vous hésitez entre deux objectifs de conversion, pourquoi pas effectuer un A/B test ?

  1. Créez deux versions de la landing page

  2. Attribuez un objectif de conversion distinct à chacune des versions

  3. Comparez les taux de conversion et choisissez la meilleure version !

Comment concevoir une bonne landing page : les 5 éléments à intégrer

Maintenant que vous avez en tête : 

  • Les caractéristiques propres à la landing page

  • L’objectif de votre landing page

Il est temps de passer à sa création !

Les 5 éléments qui composent une landing page 

Laissons de côté l’image de l’ardoise du restaurant.

Il faut l’admettre : votre offre est un peu plus complexe à vendre...

Votre landing page sera probablement composée de davantage d’éléments que le simple nom de votre offre :

  1. Un titre qui définit l’offre

  2. Un résumé clair et concis de l’offre

  3. Un visuel accrocheur

  4. Un formulaire de conversion

  5. Une preuve sociale, comme des témoignages clients

Utilisez ces 5 éléments pour composer la page idéale.

Rendez-vous dans la section “Optimisation” de ce guide pour en savoir plus sur chacun d’entre eux.

Et toujours la même astuce : n’hésitez pas à tester différentes combinaisons de ces éléments et à comparer plusieurs versions d’une landing page grâce à l’A/B testing.

Il reste un élément, qui n’est pas sur la page d’atterrissage à proprement parler, mais qu’il ne faut surtout pas oublier...

Le 6ème élément 

C’est le call-to-action qui a mené votre prospect sur la landing page !

Et oui, n’oubliez pas que vos prospects atterriront sur votre landing page après avoir cliqué sur ce call-to-action spécifique.

Il faut donc faire correspondre le call-to-action avec la landing page !

  • Style

  • Language

  • Design...

Faites en sorte que l’expérience de l’utilisateur reste fluide et cohérente, avant et après le clic.

Si la landing page ne correspond pas du tout à ce que l’utilisateur pouvait attendre en cliquant sur le call-to-action, il n’y restera pas.

Le parcours d'un visiteur, du CTA vers la landing page.

 7 exemples de landing pages pour s'inspirer (et qui fonctionnent


Vous avez désormais les clés pour créer une bonne landing page.

Il est temps de passer à la pratique !

L’exercice est difficile, surtout s’il s’agit de vos premières landing pages.

Heureusement, vous pouvez puiser l’inspiration auprès des meilleures pages existantes.

Voici 7 exemples qui fonctionnent et que nous vous recommandons d’adapter à votre sauce.

La landing page classique de HubSpot

L'exemple de landing page classique d'Hubspot.

La structure de cette landing page est on ne peut plus simple :

  • Le produit et la proposition de valeur sont résumés en une phrase

  • Le formulaire est bien en évidence, court, et permet de créer directement un compte HubSpot

On peut simplement regretter de n’avoir aucun aperçu visuel du produit sur la landing page.

Cependant, il s’agit probablement d’un choix assumé :

En n’en révélant que très peu sur le produit, on incite le prospect à créer un compte gratuit pour découvrir ledit produit de plus près.

Source : https://app.hubspot.com/signup-v2/crm/step/join-hubspot-account

La landing page classique de Dropbox

L'exemple de landing page classique de Dropbox.

Dropbox a opté pour une landing page très classique (mais redoutable d’efficacité).

On apprécie de trouver au-dessus de la ligne de flottaison :

  • Une proposition de valeur concise

  • Un court texte de description

  • Un formulaire qui permet directement l’inscription

À la différence de la page HupSpot, il y a également des informations sous la ligne de flottaison : en scrollant, on découvre les caractéristiques du produit.

Toutefois, aucun visuel ne permet de se faire une idée plus précise du produit avant inscription.

Source : https://www.dropbox.com/fr/

La landing page produit / vente de Zapier

L'exemple de landing page produit / vente de Zapier.

Il s’agit d’une landing page à mi-chemin entre la page d’atterrissage classique et la page produit.

En plus de certains éléments fondamentaux, comme la proposition de valeur et le formulaire, Zapier a mis en évidence les trois avantages principaux du produit.

On apprécie le côté visuel et très clair du format bullet point avec les coches vertes.

Remplir le formulaire revient à s’inscrire à Zapier. L’objectif de cette page est donc l’inscription au compte free.

Source : https://zapier.com/sign-up

La landing page produit / vente de My Agile CRM

L'exemple de landing page produit/vente de My Agile CRM.

Cette page d’atterrissage va droit au but : elle ne propose que l’inscription, extrêmement rapide et simplifiée, au CRM.

  • Aucune information sur le produit

  • Aucune proposition de valeur

  • Même le visuel est au second plan

Si un prospect atterrit sur cette page, cela signifie qu’il a déjà plus ou moins décidé de souscrire…

… Et cette page ne présente aucune distraction susceptible de le détourner de la conversion.

Pas même un menu de navigation - ce sera d’ailleurs l’un de nos conseils dans la partie “Optimisation” de ce guide !

Source : https://my.agilecrm.com/register

La landing page de capture de leads d’Inbound Value (c’est nous !)

L'exemple de landing page de capture de leads d'Inbound Value.

Nous ne voulons pas non plus nous lancer des fleurs…

… Mais notre landing page est vraiment efficace !

Son objectif ?

Capturer des coordonnées en échange du téléchargement d’un guide au format PDF.

Le contenu textuel présente un avant-goût de la valeur que l’internaute trouvera dans le guide PDF.

Cela nous permet d’être un peu plus exigeants côté formulaire et de demander davantage d’informations que le seul email !

En effet, le prospect est plus à même de fournir des efforts s’il sait que la contrepartie vaut ces efforts.

Offrir un guide, voire des guides, est souvent considéré comme une offre à forte valeur ajoutée.

Source : https://www.inboundvalue.com/inbound-marketing-strategies

La landing page de capture de leads de SendInBlue

L'exemple de landing page de capture de leads de Send in Blue.

De la même façon, la landing page de capture de Send In Blue est un exemple dont vous pouvez largement vous inspirer !

  • Le design est simple

  • Le visuel présente la couverture du livre blanc à télécharger

  • Le formulaire plus long que la moyenne

Send In Blue se permet un formulaire est assez complet, car le contenu textuel donne suffisamment envie de télécharger le livre blanc.

Seul point négatif :

On remarque que la landing page est intégrée au site à la manière d’un article de blog : la barre de menu peut distraire le prospect et affecter le taux de conversion.

Source : https://fr.sendinblue.com/ressources/25-astuces-pour-devenir-un-pro-de-lemailing/

La squeeze page de Facebook

L'exemple de squeeze page de Facebook.

La squeeze page, ou page de renvoi, permet à Facebook de rediriger tout internaute non connecté à son produit vers la page d’inscription.

La page présente un formulaire complet. Sa complétion est nécessaire pour naviguer sur le réseau social.

Source : https://fr-fr.facebook.com/ 

 Optimiser une landing page : les 8 éléments qui feront convertir

 

À ce stade, vous savez comment créer votre landing page.

Vous en doutez ? Pas de panique : dans la prochaine partie, nous vous présenterons des outils pour créer de belles landing pages en toute simplicité, sans coder.

À présent, rappelons-nous l’objectif final de toute landing page : la conversion.

Il ne suffit pas d’amener du trafic sur une page quelconque pour obtenir des clients...

… alors reprenons votre landing page pour l’optimiser et en faire une page qui convertit !

Nous avons relevé 8 points à optimiser en priorité :

Optimisation du titre : c’est le moment d’accrocher l’attention!

Le titre ?

Facile”, me direz-vous.

Nous entendons souvent : “Ce n’est qu’un titre, mieux vaut passer du temps à optimiser son offre !

Résultat ?

Le titre est souvent l’élément le plus négligé de la landing page… alors qu’il est parmi les plus importants pour la conversion !

Le titre est la première chose que regarde votre prospect.

C’est l’accroche, dont dépendra son comportement sur votre landing page :

  • Le lecteur est accroché : il reste pour découvrir l’offre

  • Le lecteur n’est pas accroché : il quitte la landing page

Voici une exercice, tout simple, pour optimiser votre titre :

  1. Répondez à ces questions en une seule phrase : Comment définiriez-vous votre offer ? Comment répond-elle au problème de votre prospect ?
  2. Relisez votre réponse
  3. Supprimez chaque mot ou expression inutile

Supprimez toute lourdeur non nécessaire, pour que le titre aille à l’essentiel.

  • Si votre landing page présente un produit, décrivez la fonction principale du produit ou le bénéfice principal lié à son utilisation en une phrase.

  • Si votre landing page présente un livre blanc, présentez le contenu du livre blanc ou son principal avantage en une phrase.

N’hésitez pas à faire lire votre titre à un collègue ou toute autre personne qui aurait davantage de recul vis-à-vis de votre landing page.

À ne pas faire : utiliser le titre pour présenter la mission de l’entreprise et de tous ses produits. La landing page porte sur une offre en particulier : votre titre doit être optimisé en conséquence.

Optimisation de l’offre : présentez une offer pertinente pour votre cible

Proposer une offre qui répond au problème de votre cible.

Votre offre doit répondre à un problème de votre cible.

Si votre audience est composée de plusieurs buyer personae, avec chacun leurs problèmes… songez à créer une offre par buyer persona !

Le mot d’ordre reste la clarté :

  • Faites des phrases courtes

  • Mettez en avant les bénéfices de votre offre

  • Listez les bénéfices avec des bullet points

Optimisation du texte : distinguez l’essentiel du détail

Selon votre offre, il n’est pas exclu d’ajouter davantage de texte à votre landing, pour détailler certaines caractéristiques ou fonctionnalités.

Une règle d’or, cependant :

  • La présentation de l’offre doit rester concise et se situer au-dessus de la ligne de flottaison (nous en reparlons au point 8)

  • Le détail et les caractéristiques peuvent se situer au-dessous de la ligne de flottaison

L’astuce des pros :

Les lecteurs francophones sont habitués à lire de gauche à droite…

… ce qui crée une préférence pour le côté gauche des pages !

Placez alors vos contenus textuels importants à gauche : titre, proposition de valeur, principaux avantages.

Optimisation du design : ne négligez pas les visuels

Souvent, les landing pages disposent d’un visuel grand format au-dessus de la ligne de flottaison - rarement plus.

Privilégiez une image originale à une photo issue des banques d’images.

En effet, ces dernières sont vues et revues : elles inspirent désormais une image “cheap” dont votre marque se passera certainement.

Autre possibilité : la vidéo !

Le rôle du visuel est de capter l’attention du lecteur et de le retenir sur votre page le temps nécessaire :

Quoi de mieux pour cela que la vidéo, le format qui capte le mieux l’attention ?

Ajout d’une preuve sociale : utilisez à votre avantage les témoignages clients et les preuves de crédibilité externes

Les internautes ne sont pas dupes :

Evidemment, vous allez leur dire que votre produit est le meilleur !

Ils ne vous croiront pas sur parole.

Sauf si…

 Sauf si des centaines d’autres internautes l’ont dit eux-mêmes !

Ajouter une preuve de crédibilité peut s’avérer décisif pour convertir.

  • Témoignage de clients

  • Notes ou avis (pour le B2C principalement - pensez à Google, TripAdvisor…)

  • Logos des références clients

  • Vos certifications

  • Des statistiques remarquables

Choisissez un ou deux types de preuve à intégrer à votre landing page.

Et de préférence, recueillez-les via une source externe !

Optimisation du call-to-action : soignez vos boutons

Le call-to-action est l’élément clé de votre page.

L’objectif ultime : faire cliquer sur ce fameux bouton.

Utilisez un wording clair et incitatif.

Avec un verbe d’action, par exemple.

L’essentiel est que le prospect comprenne bien quelle action sera entreprise en cliquant sur le bouton.

La position du bouton sur la page ainsi que sa couleur peuvent également influencer, dans une moindre mesure, le taux de conversion :

  • Une place centrale aura de meilleurs résultats

  • La couleur doit contraster avec les couleurs de la page

Optimisation du formulaire : simplifiez au maximum l’effort à fournir pour le compléter

Simplifiez au maximum vos formulaires pour plus de leads.

Malheureusement, la complétion du formulaire est souvent l’étape qui fâche.

De nombreux lecteurs vont arriver au stade de la lecture de l’offre…

 Puis abandonner face au formulaire.

Pour éviter cela, deux solutions :

  • Supprimez tous les champs inutiles

  • Autorisez la complétion automatique (champs pré-remplis)

Le formulaire doit être un échange gagnant - gagnant :

Plus le prospect attribue de valeur à votre offre, mieux il acceptera de vous fournir des informations personnelles.

Essayez donc de garder un oeil objectif sur la valeur perçue de votre offre :

Est-ce que ça vaut vraiment le coup de donner son numéro de téléphone pour obtenir votre livre blanc de 5 pages ?

Optimisation de la structure : améliorez la lisibilité de la page

Tous les éléments qui composent votre page sont optimisés ?

Parfait.

Attaquons-nous maintenant à la structure de votre page.

La règle d’or : rester au-dessus de la ligne de flottaison

Il n’y a qu’une seule règle à retenir pour la structure.

Toutes les informations essentielles doivent être lisibles immédiatement par le prospect.

Conséquence :

Vos éléments principaux doivent se situer au-dessus de la ligne de flottaison.

S’il faut scroller pour comprendre l’offre ou pour cliquer sur le call-to-action, c’est raté !

Voici un exemple de structure bien optimisée :

Le schema d'une landing page qui convertit.

À ne pas faire :

Vous voulez à tout prix tout caser au-dessus de la ligne de flottaison ?

Votre landing page est désormais un ensemble d’informations tassées et illisibles ?

N’ayez pas peur du vide : aérez votre landing page.

Si tous les éléments indispensables ne tiennent pas au-dessus de la ligne de flottaison…

… Cela veut sûrement dire qu’ils ne sont pas assez concis (ou pas indispensables).  

L’astuce des pros : supprimez les distractions de votre page

Les liens de navigation et les barres de menu risquent de distraire vos lecteurs de l’offre principale.

Ce sont autant de portes de sortie de votre landing page.

Pour maximiser la conversion, supprimez tout simplement ces portes !

L’astuce : laissez un lien vers l’accueil sur votre logo, puis supprimez la barre de menu.

 Le Top 4 des outils pour créer votre Landing Page (page d'atterissage)

 

À ce stade de votre lecture, vous avez la recette de la landing page…

… Il est temps de passer aux fourneaux !

Si vous vous sentez démuni face à cette grande tâche - développer une page web ! - alors ce chapitre est fait pour vous.

En effet, inutile de savoir coder pour concevoir une page d’atterrissage efficace !

Aujourd’hui, il existe de nombreux outils pour développer des pages intuitivement et sans compétences techniques.

Voici notre top 4 des outils de création et d’optimisation de landing pages.

WordPress

Wordpress comme outil de référence pour vos landing pages.

WordPress est l’incontournable de la création web.

Environ 1 site sur 4 a été créé avec cet outil !

De très nombreux thèmes sont proposés, à la fois pour des sites complets et pour des landing pages. Il y en a pour tous les goûts - et tous les prix.

Les avantages :

  • Outil complet et flexible

  • Relativement facile à prendre en main

C’est pourquoi WordPress est aussi bien utilisé par les développeurs que par les marketeurs sans compétences techniques.

Unbounce

Concevez vos landing pages avec Unbounce.

Contrairement à WordPress, Unbounce est spécialisé dans la création de landing pages uniquement.

Son interface est ultra intuitive : la prise en main est immédiate, idéale pour les non-développeurs.

Unbounce propose des outils qui vous aideront à optimiser vos landing pages, comme le versionnage des pages et l’A/B testing.

Strykingly

Stykingly comme outil de conception et d'optimisation de vos landing pages.

Strykingly est également spécialisé dans la conception de pages uniques.

Cet outil vous permettra de créer vos landing pages simplement, à un prix plus avantageux que son concurrent Unbounce.

En bonus :

Strykingly simplifie au maximum l’optimisation sur mobile :vos landing pages sont efficaces sur tous les appareils !

Squarespace

Concevez vos pages d'atterrissage avec Squarespace.

Squarespace est une solution en SAAS qui permet de créer et d’héberger des sites, principalement dans le e-commerce.

Mais l’outil propose également des thèmes de landing pages tout à fait efficaces !

 Pour aller plus loin : une landing page efficace... mais après ? 

 

Vous avez terminé votre magret de canard.

Le serveur ne vous laisse pas le temps de demander l’addition :

“Autre chose ? Le fondant de ce midi est vraiment délicieux...”

Bon, d’accord, ce serveur devrait probablement renouveler ses call-to-actions.

Mais vous voyez où nous voulons en venir ?

Alors à vous de jouer :

Votre landing page est prête.

  • Bien créée.

  • Bien optimisée.

Pourquoi s’arrêter en si bon chemin ?

Vous pouvez aller encore plus loin, et accompagner vos prospects après leur conversion !

Comment ?

Tout simplement en leur disant “merci”.

Cela vous permet de les engager encore plus auprès de votre marque, même après envoi du formulaire.

Voici les deux outils à envisager :

  • La Thank You Page

  • L’email de suivi

Relier votre landing page à une Thank You Page

Qu’est-ce qu’une Thank You Page ?

La Thank You Page est une page de remerciement, qui s’ouvre après activation du call-to-action de votre landing page.

Dites “merci !” à la personne qui a souscrit à votre offre ou rempli votre formulaire.

À quoi sert la Thank You Page ?

Pourquoi c’est utile ?

  • Vous allez plus loin que le simple message “Formulaire envoyé !” en bas de formulaire

  • Votre page de remerciement est plus personnalisée et plus optimisée : vous laissez une bonne “dernière impression” à votre prospect

  • Vous pouvez fournir des informations supplémentaires pour qualifier encore plus votre nouveau lead

  • Vous offrez au lead une opportunité d’engagement supplémentaire. Nous y revenons dans un instant !

Les 4 éléments pour optimiser votre Thank You Page

Vous pouvez intégrer ces 4 éléments à votre Thank You Page pour maximiser son efficacité.

1. Remerciements et livraison de l’offre 

C’est l’intérêt premier de cette page !

Remerciez votre prospect pour son engagement.

Et, bien entendu, donnez-lui ce pour quoi il a rempli votre formulaire !

2. Résumé de l’action entreprise et suite des événements 

Rappelez ici l’action que votre prospect vient d’entreprendre.

Si d’autres événements doivent suivre son action, c’est le moment de l’en informer.

Exemples :

“Merci pour votre téléchargement, votre livre blanc est maintenant dans votre boite mail  

“Merci pour votre demande. Notre conseiller vous appellera dans les plus brefs délais”

3. Liens sortants et menu de navigation 

Contrairement à la landing page, vous pouvez réintégrer votre menu de navigation et des liens sortants sur votre Thank You Page.

La conversion a bien eu lieu, laissez donc l’opportunité à votre lead d’explorer de nouvelles offres sur votre site !

4. Opportunité d’action supplémentaire 

C’est le moment de qualifier davantage votre lead !

Voici quelques exemples d’engagement additionnel que vous pouvez proposer en Thank You Page :

  • Présentation d’un produit supplémentaire

  • Présentation d’un contenu supplémentaire

  • Inscription à la newsletter

  • Possibilité de suivre la marque sur les réseaux sociaux

  • Partage de l’offre sur les réseaux sociaux

  • Offre promotionnelle

En conclusion, selon la qualification de votre lead et l’étape du funnel de conversion concernée, votre Thank You Page sera :

  • Un pas supplémentaire vers la conversion de prospect à client

  • Une première étape vers la fidélisation du client

  • Une étape vers la qualification “ambassadeur” du lead et le déclenchement d’un bouche à oreille !

Relier votre landing page à un email de follow-up

Qu’est-ce qu’un email de follow-up ?

Relier la thank you page à un email de follow-up.

Votre lead a complété le formulaire de votre landing page.

Si vous ne souhaitez pas optimiser de Thank You Page, vous pouvez opter pour l’email de suivi, ou follow-up.

Cet email permettra à votre lead de récupérer l’offre pour laquelle il a souscrit à votre formulaire :

  • Un PDF

  • Un lien de téléchargement

  • Un code d’activation de compte…

À quoi sert l’email de suivi ?

Pourquoi c’est utile ?

  • Vous pouvez immédiatement savoir si l’adresse email donnée par le lead est correcte

  • Vous laissez un souvenir matériel à votre lead : un email, qu’il pourra retrouver ultérieurement si besoin, et pas simplement la lecture d’une page de remerciements

Comment optimiser votre email de suivi ?

Les éléments à intégrer sont semblables à ceux de la Thank You Page.

  • Remerciez votre lead d’avoir souscrit à l’offre et livrez-lui l’offre demandée

  • Rappelez-lui la nature de l’action qu’il a entreprise et, si nécessaire, décrivez les prochaines étapes de votre relation

  • Éventuellement, ajoutez un lien vers une offre ou un contenu complémentaire

  • N’oubliez pas de signer l’email et de laisser vos coordonnées

Notre guide sur les landing pages touche à sa fin.

Vous avez désormais une vision complète de ce qu’est une bonne landing page…

… mais aussi de ce qui vient avant et après la landing page !

  • Le call-to-action qui précède la landing page

  • La page de remerciement ou l’email de follow-up qui suivent la landing page...

New Call-to-action

Marc Sauvage
Écrit par Marc Sauvage

Consultant Inbound marketing, spécialisé en SEO

Post a Comment

Nos derniers articles

Cliquez pour télécharger les slides sur la conversion Saas