<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=164424454490051&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">

Les éléments-clés à connaître pour bien communiquer sur les réseaux sociaux

24/01/18 14:14

Toute stratégie d'Inbound marketing digne de ce nom se doit de comporter un volet social media pour maximiser l'acquisition de trafic.

En effet, les réseaux sociaux permettent à une entreprise d'accroître sa visibilité, de peaufiner son image de marque, de mieux comprendre ses prospects et bien sûr de promouvoir les articles produits dans le cadre de votre stratégie de contenu.


Cela étant posé, concevoir une stratégie de social média n'a rien d'évident, car il convient notamment de connaître les tenants et aboutissants des principaux réseaux afin de les utiliser du mieux possible.

Concevoir une stratégie social média est essentielle au sein de l'Inbound marketing

En outre, l'émergence de nouveaux concepts, tels que le « social selling » (en adoptant une démarche de consultant particulièrement actif sur les réseaux sociaux) ou bien encore le « growth hacking » sont venus complexifier le domaine des réseaux sociaux déjà relativement obscure pour certains.

L'objet de cet article est donc d'apporter les clés nécessaires pour atteindre un niveau d'efficacité de premier plan au travers de la stratégie de social média.

Déterminer le bon réseau pour la bonne cible

En fonction de l'activité de votre entreprise, sachez tout d'abord que tous les réseaux à votre disposition ne sont pas pertinent, et qu'implémenter du « social inbound » peut s'avérer être une activité très chronophage – d'où l'intérêt de ne publier que là où cela fait véritablement sens.

En outre, notre expérience nous a montré que lorsqu'une société souhaite s'adresser à son public sur plus de trois réseaux à la fois, il lui faudra prévoir de procéder au recrutement d'un community manager (CM) – et non plus seulement un prestataire – pour gérer cette tâche.

À vrai dire, dans ce contexte, le besoin d'un CM reste discutable pour le marketing B2B, mais il ne fait aucun doute pour le B2C.

Dès lors, on comprend mieux l'intérêt de se montrer sélectif vis-à-vis des réseaux sur lesquels concentrer ses efforts, et tout particulièrement pour les structures de petite taille.

D'une façon générale, si votre activité est majoritairement orientée B2B, nous vous conseillons Linkedin et Twitter, alors que pour les entreprises principalement B2C, il faudra privilégier Facebook et Instagram.

Bien entendu, il existe toujours des exceptions à cette règle générale, mais croyez-en notre expérience, elle s'applique bien dans l'immense majorité des cas.

A noter, toutefois, Twitter présente la particularité d'être adapté aussi bien pour le marketing B2B que B2C.

En outre, si votre secteur d'activité repose beaucoup sur l'aspect visuel, le réseau Pinterest deviendra incontournable.

Ce point étant éclairci, il convient à présent d'aborder la question des points de contact physiques que vous pourriez et devriez, pour dire les choses clairement vouloir mettre en avant.

Pour ce faire, il ne faudra pas oublier de les référencer géographiquement dans les réseaux dits « géolocalisés », tels que Foursquare et, bien sûr, Google My Business.

Par ailleurs, sachant qu'afin d'avoir une tactique de social inbound efficace, les publications devront se faire avec un rythme régulier et fréquent :

  • A raisons de plusieurs posts par semaine
  • Sans oublier de répondre aux questions et commentaires de la « communauté »

Le choix du bon réseau social est aussi important que toute votre stratégie Inbound Marketing

Les réseaux sociaux, un canal de communication comme un autre

A ce stade, faisons un petit quizz : pouvez-vous citer les 4 phases qui se trouvent au cœur du concept d'inbound marketing, et identifier celle qui selon vous, est directement impacté par la stratégie social media ?

Pour rappel, afin de transformer des étrangers en visiteurs, puis en leads, en clients, et enfin en prescripteurs, une stratégie d'inbound marketing repose sur les 4 piliers suivants :

  • L'attraction (attract)
  • La conversion (convert)
  • La vente (close)
  • La récompense (delight)

En permettant à vos fans/abonnés de s'impliquer au sein d'une communauté fédératrice, les réseaux sociaux interviennent sur la dernière phase, « delight ».

Pour autant, ce canal de communication ne doit pas vous effrayer, car bien que récent, il a démontré qu'il répondait à des règles aujourd'hui connues et maîtrisées, et in fine, il s'agit d'un excellent moyen de faire entendre votre voix.

De fait, à l'exclusion des codes de bonne conduite de chaque réseau qu'il faut connaître, ce canal de communication présente la particularité intéressante d'être facilement maîtrisable, puisque vous ne dépendez pas d'un tiers.

Téléchargez un exemple de Planning Editorial

Pendant un temps, l'aspect « viral » des campagnes a pu laisser perplexe plus d'un marketer, mais nous constatons qu'il tend à présent à disparaître.

Il laisse place à une caractéristique beaucoup plus fondamentale des réseaux sociaux, à savoir qu'il s'agit avant tout de « lieux » d'échange, d'humain à humain.

Cela étant dit, si les réseaux sociaux ne sont qu'un canal de communication comme un autre, la définition d'une stratégie adaptée n'en apparaît que plus essentielle.

De fait, s'il ne vous viendrait pas à l'esprit de vous lancer sur un canal sans avoir au préalable lister vos objectifs et les moyens pour parvenir à les atteindre, cette même logique doit vous animer face aux social média.

Si vous vous lancer directement, vous perdrez en effet un temps considérable et vous ne serez pas suffisamment régulier dans vos publications.

Pour ce faire, adoptez la logique des objectifs SMART, à savoir spécifiques (adaptés à chaque réseau social), mesurables, ambitieux tout en restant réalistes, et en tenant compte d'une limite de temps pour vérifier les progrès accomplis.

Un accroissement de 5 à 10 % dans l'acquisition de trafic depuis les réseaux vers votre site/blog en un an peut notamment être un objectif pertinent.

La logique SMART est primordiale pour votre stratégie social média

Quelques astuces pour terminer

Comme évoqué précédemment, l'une des clés du succès en matière de publication sur les réseaux sociaux réside dans la fréquence de publication de contenus qualitatifs.

Or bon nombre de marketeurs perdent souvent un temps précieux en étant confrontés au tristement célèbre syndrome de la page blanche.

Pour éviter cet écueil, notre conseil s'avère on-ne-peut-plus simple : établissez un planning éditorial à échéance d'un an de façon globale (en listant les thèmes).

Puis une version beaucoup plus détaillée pour le mois à venir, en commençant même à rédiger entre un tiers et la moitié de vos posts pour les 30 prochains jours.

De surcroît, nous avons aujourd'hui la chance de disposer d'outils de publication très performants, qui facilitent grandement les publications « massives » sur les réseaux sociaux, tels que Hootsuite et Buffer.

Outre un gain de temps appréciable et non négligeable, ces outils vous permettent d'accéder à des statistiques sur vos posts.

De plus si vous prenez le temps de les étudier, vous conduiront à une amélioration incrémentale de vos publications que ce soit en termes de contenu ou du timing de post, par exemple.

Un autre outil à ne pas négliger est l'agrégateur de flux RSS, afin de faciliter vos actions de veille.

Enfin, dernière astuce qui peut sembler étranger, votre contre-intuitive de prime abord : ne vous connectez pas trop souvent sur les réseaux sociaux.

En effet, il est bien souvent tentant de naviguer pendant un bon moment sur ces sites conçus pour être addictifs, mais vous ne devez pas oublier que ce sont avant tout des outils de votre réussite, et deux à trois connections par jour nous parait être largement suffisant pour combiner réactivité et prise de distance salutaire.

 Téléchargez un exemple de Planning Editorial

Marc Sauvage
Écrit par Marc Sauvage

Consultant Inbound marketing, spécialisé en SEO

Post a Comment

Nos derniers articles

Cliquez pour télécharger les slides sur la conversion Saas