8 min de lecture

Les 4 points à connaître pour optimiser sa recherche de mots-clés, et donc sa stratégie de contenu

05/01/18 11:16

En matière d'inbound marketing, les notions de « content marketing » et de « search engine optimization » ne sont pas seulement essentielles, elles sont très complémentaires.

Autrement dit, produire un contenu efficace ne peut s'envisager sans une prise en compte de la partie SEO du marketing digital.

C'est sur cette étape de la production de contenu que nous allons nous focaliser aujourd’hui car elle impose un travail assidu pour trouver les mots-clés à utiliser dans votre stratégie de référencement naturel au sein de votre stratégie inbound marketing.

Par expérience, nous constatons que, trop souvent, les entreprises ayant fait l'effort de se lancer dans l'inbound marketing n'accordent pas suffisamment de temps et/ou de ressources à l'identification des mots-clés pertinents.

L'importance de l'identification de vos mots clés dans l'inbound marketing

La raison de ce manque de considération en est relativement simple : bon nombre de marketeurs sont persuadés de connaître par cœur ces mots-clés. Ils estiment donc qu'ils peuvent immédiatement passer à l'étape suivante, celle de la rédaction du contenu.

Or, à moins d'être véritablement et constamment à l'affut des évolutions dans les façons de penser de ses buyer persona, y dédier un moment de réflexion sur ce point est obligatoire.

De surcroît, il convient ensuite de savoir faire le tri parmi tous les mots-clés préalablement identifiés, puis mettre à profit la large palette d'outils disponibles – Search Console, SEMrush, Majestic, etc. – pour affiner sa stratégie SEO Inbound.

Nous terminerons par vous donner quelques petits “hacks” que vous pouvez utilisez dès à présent sur Google pour étoffer votre recherche de mots clés gratuite.

Téléchargez un exemple de Planning Editorial

L'identification des mots-clés pertinents au travers des buyer persona

Lorsque plusieurs personnes se posent la même question et se rendent sur un moteur de recherche identique – Google, au hasard – afin de trouver une réponse à leur interrogation, il n’est pas certain qu'elles fassent exactement la même requête de mots-clés.

La première étape du travail consiste donc à repartir de vos buyer persona, autrement dit des différents profils de clients potentiels que vous avez déjà identifiés.

Mettez-vous à la place de vos prospects et imaginez de quels mots-clés se composeraient les requêtes de vos prospects sur les moteurs de recherche.

Par ailleurs, l'utilisation du pluriel pour « leurs requêtes » dans le paragraphe précédent n'est pas une erreur, puisque deux personnes appartenant à la même typologie de buyer persona peuvent avoir des requêtes différentes.

À ce stade, ce n'est toutefois pas un réel souci, puisque votre objectif doit être d'envisager un maximum de cas possibles, et pour ce faire, nous vous invitons à utiliser tout particulièrement les « pain points » et les objectifs de vos buyer persona, autrement dit ce qui leur pose problème et les solutions qu'ils espèrent trouver.

Votre objectif doit être d'envisager un maximum de cas possibles pour vos buyer persona

La sélection des mots-clés « utiles » et « actionnables »

Une fois les mots-clés employés par vos buyer persona repérés, l'étape suivante consiste logiquement à choisir ceux sur lesquels vous comptez mettre l'accent, en produisant du contenu – informatif et attractif, cela va sans dire – dans lequel ils seront incorporés.

Cela étant posé, l'analyse des mots clés sur lesquels il apparaît intéressant de produire du contenu repose sur un postulat qui peut sembler étrange, de prime abord : méfiez-vous des forts volumes de recherche.

Attention, il ne s'agit pas ici de sous-entendre que les mots-clés qui vous semblent être utilisés le plus fréquemment sont à proscrire, mais simplement qu'il convient de vérifier aussi le niveau de compétition les entourant.

Ainsi, les mots-clés avec un fort volume et une concurrence moyenne sont des pépites que nous ne saurions trop vous conseiller d'utiliser.

Cependant ceux avec une compétition forte ne constituent pas de « bonnes affaires », car ils ne permettent pas une différenciation suffisamment importante. De plus il sera difficile de rivaliser avec la compétition sur ces mots clés.

A l'inverse de ceux dit de « longue traîne », car bien que représentant aujourd'hui un faible volume des requêtes, certains sont peut-être bien les futurs « stars » montantes de demain.

Cependant dans le cadre d'un référencement payant (SEA), les mots-clés de « longue traîne » coûtent bien moins cher que ceux à fort volume – sans même parler de ceux avec une concurrence forte, et dont les coûts prohibitifs requièrent un budget pour le moins conséquent.

Une autre technique pour ne pas oublier de mot-clé pertinent est d’avoir une réflexion en terme de synonymes.

Et si vous voulez vraiment bien faire les choses nous vous suggérons de la compléter en faisant un « mind mapping » des sujets connexes.

 

Focus sur les outils spécialisés en SEO

Bien maîtriser sa stratégie de SEO Inbound implique de savoir utiliser a minima l'un des outils spécialisés en la matière.

Il existe aujourd'hui une telle quantité de ces outils que nous avons pris le parti de focaliser notre attention sur 4 d'entre eux.

Ces 4 là nous les rencontrons régulièrement chez nos clients et ils nous paraissent mériter ce surcroît d'attention.

Commençons par l'outil propre à Google : Search Console. 

 

Search Console

Accessible directement dans Google Analytics, cet outil gratuit permet notamment d'accéder aux métadonnées dupliquées sur un site Web.

Mais aussi le nombre de pages indexées par le moteur de recherche sur ces mots clés, le volume de recherche sur ces mots clés... Bref beaucoup d’informations intéressantes.

De plus, en se rendant sur l'analyse du trafic de recherche, il est possible d'obtenir la liste des mots-clés sur lesquels vous êtes déjà positionnés.

Pour ceux où vous vous situez entre la 10ème et la 20ème place, nous conseillons de mettre un coup de collier au niveau du référencement SEO car cela veut dire que vous êtes en 2e page. Donc pas loin du Graal en référencement : apparaître sur la première page.

Via la Search Console vous pourrez aussi identifier aisément les mots-clés générant un taux de clic trop faible, et reformuler ainsi certains contenus pour améliorer vos résultats.

L'outil Search Console est réellement efficace, et totalement gratuit, ce qui ne gâche évidemment rien.

Toutefois, pour les professionnels qui disposent d'un budget pour optimiser leur référencement naturel, il convient de s'intéresser également à SEMrush, Majectic et Ahrefs.

SEMrush

De fait, pour de nombreux marketers qui l'utilisent, SEMrush se révèle quasi-indispensable. Alors qu'une grande majorité d'outils de recherche de mots-clés ne permettent pas d'accéder aux mots clés pertinents utilisés par vos concurrents, SEMrush vous en montre les principaux.

En outre, SEMrush est véritablement simple et intuitif ; il suffit notamment d'insérer une URL pour qu'apparaissent ensuite les mots-clés correspondants.

Enfin, le fait de connaître les pages des sites de ses concurrents qui génèrent le plus de trafic organique s'avère très utile.

Exemple de l'outil SEMrush avec le mot clé Inbound

 

Majestic

De son côté, Majestic se concentre sur l'analyse des liens, mais comme nous le verrons dans le paragraphe suivant, sur ce point précis, Ahrefs nous paraît encore plus efficace.

Cela étant posé, l'index de Majestic fait partie des meilleurs, et il propose quelques « metrics » exclusives que nous trouvons très sympathiques, dont le « Clique Hunter », le « Trust Flow » et le « Citation Flow ».

Sans trop entrer dans les détails, ce sont là des métriques bien utiles pour identifier de nouvelles opportunités de création de lien, et savoir si un site dont vous souhaiteriez obtenir un lien fait ou non autorité dans son domaine.

 

Ahrefs

Terminons donc ce tour d'horizon des principaux outils SEO par Ahrefs, qui peut s'enorgueillir d'être le meilleur outil d'analyse de liens disponible, grâce à un index gigantesque, de plusieurs milliards de milliards de liens, et mis à jour quotidiennement.

De plus, son interface est particulièrement aisée à appréhender, et bien que payant, cet outil est si efficace pour améliorer son site – au travers des pages ayant obtenu le plus de liens et de partages en social media chez vos concurrents – que nous ne pouvons que le recommander.

Les différents outils pour pouvoir maîtriser sa stratégie SEO

 

Pour finir, quelques petits hacks Google gratuits et actionnables dès maintenant

Comme nous l'avons vu précédemment, il existe une grande diversité d'outils permettant d'améliorer sa tactique de SEO Inbound au niveau des mots-clés.

Avant d’investir de votre budget marketing voici quelques petites astuces permettent de débuter son approche en référencement naturel aussi facilement que gratuitement.

  • Lorsque vous insérez un mot-clé dans la barre de recherche de Google, il suffit de patienter deux secondes pour que le moteur vous propose d'autres mots-clés qu'il a répertorié comme étant suffisamment proches de celui que vous avez tapé.
  • Dans le même ordre d'idée, vous pouvez insérer “info:” devant l'adresse d'un site pour obtenir des informations sur l'URL en question : cache, pages similaire, et sites renvoyant vers le site Web notamment.
  • Descendez tout en bas de votre page de recherche. Vous verrez apparaître en pied de page plusieurs recherches associées vues par Google. 8 propositions en général.
  • Enfin un dernier outil gratuit proposé par Google, il s’appelle “l’Outil de Planification de mots clés”. Ce qu’il fait ? Il génère des mots liés à ceux que vous lui soumettez. Très utile pour voir les mots clés connexes.

Il est disponible au sein de la Search Console ou via la plateforme Adwords. En soit c'est une aide qui ne coûte rien – littéralement – alors ne vous en privez pas. =)

3 trucs à retirer
  • La recherche de mots clés est indispensable si vous êtes sérieux dans votre stratégie de contenu au sein de votre stratégie inbound marketing.
  • Google propose de base beaucoup de choses gratuitement pour vous lancer dans une stratégie de référencement naturel.
  • Si vous avez un peu de budget quelques outils peuvent s’avérer plus confortables.

Téléchargez un exemple de Planning Editorial

Thématiques SEO
Marc Sauvage

Ecrit par Marc Sauvage

Consultant Inbound marketing, spécialisé en SEO