5 min de lecture

Comment faire un audit SEO de son site internet ?

Il faut réaliser un audit SEO de votre site web afin de déceler les éléments à corriger et à optimiser. Suivez notre guide autour de l’audit d’un site web.
Marc Sauvage
Marc Sauvage
Consultant Inbound marketing, spécialisé en SEO
19/05/22 10:42
SEO

Apparaître sur la première page des résultats de Google s’avère l’objectif ultime de tout site internet. En effet, la majorité des clics s’effectuent sur les cinq premiers résultats d’une recherche. Pour y parvenir, votre stratégie de référencement naturel doit être vraiment efficace. Il est ainsi de mise de réaliser un audit SEO de votre site web afin de déceler les éléments à corriger et à optimiser. Suivez notre guide autour de l’audit d’un site web.

En quoi consiste un audit de référencement naturel ?

Un audit SEO, par définition, consiste à réaliser un état des lieux des performances globales d’une stratégie de référencement naturel. Ce travail doit être effectué après avoir mis en place votre stratégie SEO. Il s’agit donc d’analyser plusieurs éléments d’un site internet, notamment son indexabilité, son accessibilité, la qualité de son contenu, son autorité, etc.

L’audit d’un site web comprend au moins les actions suivantes :

  • un examen technique ;
  • une analyse des contenus ;
  • une analyse des mots-clés ;
  • un examen hors site.

Un audit SEO complet et efficace permet d’améliorer la visibilité de votre site internet dans les moteurs de recherche. Dans une formation SEO, il s’agit d’un module spécifique où les secrets d’une meilleure analyse de référencement naturel vous sont délivrés.

Formation SEO

Audit technique d’un site web

En tant que débutant, il est normal de poser la question « comment faire un audit SEO ? ».

En effet, cette mission commence par une analyse interne de votre site (audit Onsite). Servez-vous des outils d’analyse SEO pour gagner du temps (Website Grader de HubSpot, Fetch as Google, etc.).

Son accessibilité

Mesurez le niveau de difficulté d’accès à votre site par Google et les internautes. Pour cela, vérifiez le fichier robot.txt et la balise méta robots. Ces éléments ont éventuellement la possibilité de limiter l’accessibilité à certaines zones de votre site. Prêtez aussi attention au Sitemap XML (plan du site destiné aux moteurs de recherche). Sa taille doit être inférieure ou égale à 50 Mo. Ce Sitemap ne doit pas contenir des URL qui n’ont pas besoin d’être analysées et indexées par Google.

Sa vitesse de chargement

Lors de l’audit d’un site web, évaluez le temps de chargement des pages de votre site internet. L’idéal est qu’une page web se charge en seulement 1 seconde, mais cela reste presque inatteignable.

En effet, la durée à ne pas dépasser est de 3 secondes. C’est le temps que les internautes accordent au maximum pour attendre l’ouverture d’une page.

Sa compatibilité avec les mobiles

Vérifiez aussi la compatibilité mobile de votre site web. Ce dernier doit être « responsive », car plus de la moitié des recherches en ligne s’effectuent aujourd’hui sur mobile.

Les autres éléments à auditer sont l’architecture globale du site, les redirections (301 et 302) et les erreurs 404. Analysez aussi la réactivité, la sécurité et l’indexation des pages web.

Audit SEO des contenus web

Il est impératif de créer des contenus qualitatifs si vous voulez que votre page web s’affiche sur la SERP. En effet, le Googlebot indexe et classe les sites selon leur degré de pertinence.

Leur qualité

Le test d’un référencement d’un site internet doit comprendre l’audit des contenus. Il s’agit de vous assurer que certaines règles SEO soient bien respectées. En amont de la production de vos contenus, prenez en compte certains critères, notamment :

  • la cohérence entre la thématique du site et le sujet abordé dans chaque page ;
  • la fluidité et la longueur des contenus (comparable avec celle des concurrents) ;
  • la valeur ajoutée apportée par vos contenus (informations, conseils, etc.).

Ensuite, détectez les contenus dupliqués dans le site lui-même ou ailleurs. Sur la Toile, vous pouvez utiliser un outil de détection de duplicate content gratuit ou payant. Notons qu’un contenu plagié n’est pas digne de confiance aux yeux de Google. Dans ce cas, la page concernée sera mal positionnée dans les moteurs de recherche.

La structure de chaque page et les métabalises

Dans le cadre d’un audit SEO, vous devez également vérifier la structure de chaque page. En effet, chaque contenu doit comporter une balise H1 avec le mot-clé principal, ainsi que des intertitres H2, H3, H4. Ces éléments assurent sa fluidité et sa facilité de lecture tant par Google que par les lecteurs. De plus, l’URL doit être claire en décrivant brièvement le contenu associé.

Outre cela, vérifiez la pertinence des balises « title » et « meta description ». Ces éléments constituent un levier important pour mieux positionner une page web. Le méta titre (55-65 caractères) et la méta description (155-160 caractères) doivent inclure le mot-clé principal. Ils présentent une page et guident les internautes au cours de leur recherche. Par ailleurs, vous pouvez augmenter la valeur de contenu en ajoutant une image et/ou une vidéo.

Les autres éléments à analyser

Complétez votre audit SEO d’un site en analysant sa popularité, ses concurrents, ses mots-clés et son expérience utilisateur (UX).

La popularité du site

L’audit Offsite permet d’évaluer en partie l’efficacité d’une stratégie de référencement naturel d’un site web. Dans cette analyse, prenez notamment en considération :

  • le niveau de trafic organique sur le site ;
  • les durées de visite ;
  • le taux de rebond général ;
  • la qualité des liens externes obtenus ;
  • l’autorité de domaine ;
  • les mentions sociales.

Ces indicateurs vous donnent la possibilité d’évaluer le niveau de popularité et de confiance du site internet.

La concurrence

Surveillez vos concurrents afin de connaître leurs stratégies (leurs contenus, leur classement dans Google, leurs évènements, leurs promotions, etc.). Ce travail vous aide en effet à trouver les meilleures idées pour atteindre votre objectif SEO. Utilisez des outils dédiés au référencement (Ubersuggest par exemple) afin de suivre les performances de votre site et celles de votre concurrence.

Les mots-clés

L’audit sémantique d’un site est crucial, car les mots-clés figurent parmi les leviers de son référencement dans les moteurs de recherche. Ainsi, vous devez trouver les bons mots-clés, notamment ceux que votre public tape dans la barre de recherche lors de ses requêtes.

Aujourd’hui, il est plus efficace d’utiliser des mots-clés spécifiques et de longue traîne afin de cibler des visiteurs qualifiés. À ce stade, faites-vous aider par des outils SEO tels que le logiciel Arhefs.

L’expérience utilisateur (UX)

L’audit de l’UX vise à identifier les éléments pouvant nuire à la fluidité de la navigation sur un site. Vérifiez ainsi le design du site (l’aspect visuel, les couleurs, le graphisme, etc.), ainsi que son ergonomie. Lorsque l’expérience utilisateur est excellente, le taux de rebond ou d’abandon est minime. Pour analyser et améliorer cette UX, utilisez des outils gratuits tels que
Search Think with Google.

À retenir

L’audit d’un site web est un travail fastidieux nécessitant certaines compétences et connaissances en marketing digital. Il convient de suivre une formation SEO en ligne si vous souhaitez le maîtriser. Grâce à un accompagnement personnalisé et à des pratiques, vous aurez peu de soucis à appliquer les théories sur l’audit SEO.

Formation SEO

Ressources

Découvrez toutes nos ressources

Retrouvez tous les contenus pour monter en compétences :

  • Replay de nos webinars
  • Étude de cas de nos clients
  • Template utilisés par nos consultants
  • Ebooks sur nos domaines d'expertises

Vous souhaitez être conseillé sur le sujet ?

Contactez-nous