4 min de lecture

Audit technique SEO : pourquoi et comment le réaliser ?

Si vous avez besoin d’optimiser les performances de votre site, vous devez réaliser son audit technique SEO. Cette analyse peut s’avérer utile lors de la création, refonte ou migration d’un site web.
Marc Sauvage
Marc Sauvage
Consultant Inbound marketing, spécialisé en SEO
12/08/22 09:40
SEO

Définition de l’audit technique SEO

Les robots des moteurs de recherche (googlebots par exemple) arrivent à explorer votre site lorsque ce dernier est bien optimisé techniquement. En effet, d’éventuels problèmes techniques peuvent empêcher le référencement de vos pages web, voire la détection des signaux de notoriété. C’est à ce moment qu’un audit technique SEO s’impose.

L’audit technique SEO désigne une opération visant à réaliser le diagnostic approfondi de la santé d’un site internet. Ainsi, l’analyse repose sur de nombreux critères techniques et structurels (indexation, sécurité, vitesse de chargement, structure des URL, etc.). Ces éléments ont un impact sur le positionnement de votre site sur les résultats de recherche.

Si l’audit SEO se focalise sur l’expérience utilisateur, l’audit technique d’un site, quant à lui, prend surtout en compte les exigences des googlebots. Les objectifs principaux consistent à faciliter l’exploration de vos pages web par les robots et à améliorer leur visibilité.

L’intérêt d’un audit technique SEO

En suivant une formation SEO en ligne, vous pouvez maîtriser l’audit technique SEO grâce à un accompagnement personnalisé et à des pratiques. Rappelons que la technique est l’un des trois piliers fondamentaux du référencement naturel (les deux autres étant le contenu et la popularité). Voyons de près les raisons de ce type d’audit.

Identifier les problèmes techniques de votre site

Grâce à de nombreux points de vérification, cette analyse SEO technique vous permet de détecter les erreurs techniques freinant le référencement de votre site. Parmi les problèmes que votre site peut rencontrer, citons :

  • un manque de clarté et de lisibilité de certaines URL ;
  • un problème d’accès aux URL pertinentes ;
  • une mauvaise gestion des balises canoniques ou canonical ;
  • des codes HTTP renvoyés non pertinents ;
  • etc.

En connaissant ces erreurs, vous pouvez mettre en place un bon plan d’action pour mener des rectifications et des mises à jour.

Obtenir la meilleure position dans les SERP

Plusieurs statistiques démontrent l’importance de positionner son site web dans la première page des résultats de recherche. En effet, plus de 90 % des internautes s’arrêtent sur la première page. D’ailleurs, 30 % d’entre eux regardent seulement les premières lignes de la SERP des moteurs de recherche.

À l’issue d’un audit technique SEO, vous pouvez travailler les points de contrôle relevés pour augmenter la performance de votre site. Lorsque vos pages web sont optimisées techniquement, elles seront facilement explorées et indexées par les googlebots. Elles gagnent en visibilité et parviennent à atteindre plus rapidement le meilleur positionnement.

Les principaux points de vérification

Lors d’une formation en référencement SEO, on vous apprend les principaux points de contrôle dans un audit technique d’un site web. En général, quelques opérations doivent précéder cette analyse. Il convient notamment d’auditer la SERP, d’identifier les contenus de vos concurrents et d’évaluer la performance de vos mots clés. Analysez vos contenus, notamment leur qualité, leur pertinence et leur unicité (sans duplication).

Une fois ces prérequis terminés, vous pouvez procéder à l’analyse technique de votre site. En effet, les points importants à auditer sont :

  • L’indexation de votre page web

Votre site est-il correctement indexé ? Vérifiez que vos fichiers robots.txt et sitemap.xml sont bien configurés. Un mauvais paramétrage de ces fichiers peut empêcher la bonne indexation de votre site.

  • Les fichiers logs

À l’aide d’un outil d’analyse de logs, vous pouvez connaître les pages du site qui ont été crawlées par les googlebots. Ce type de logiciel vous informe aussi celles qui ne sont pas explorées. Ainsi, il est plus facile de déterminer les actions d’optimisation à réaliser.

  • Les balises méta

Placés dans le code source d’une page web, ces éléments procurent des métadonnées et des renseignements au navigateur. S’ils sont dupliqués et/ou non optimisés, la performance de votre site sera remise en question.

  • La rapidité du site (PageSpeed)

Ce critère est essentiel pour bénéficier d’un bon référencement SEO. Les moteurs de recherche apprécient que les sites web se chargent dans un bref délai. Pour connaître le temps de chargement de votre site, utilisez des outils tels que Google Test My Site ou Google PageSpeed Insights.

  • Les redirections nuisibles

Les redirections font partie des éléments permettant d’optimiser la visibilité d’un site internet et d’augmenter son trafic. Toutefois, il est important de les suivre. Certaines d’entre elles (les redirections 302 et les redirections en chaîne par exemple) peuvent nuire aux performances SEO de votre site.

  • L’analyse des erreurs 404

Les erreurs 404 indiquent aux googlebots qu’une page web est morte et inutile pour les internautes. En les détectant, Google enlève donc immédiatement de son index la page concernée. Cependant, dans certains cas, les erreurs 404 sont liées à des problèmes techniques. Elles font ainsi perdre du trafic et de l’autorité au site.

  • Les URL

Des URL bien optimisées et structurées contribuent à l’amélioration du référencement naturel de votre site. Elles doivent être claires, lisibles et pertinentes (ayant un lien avec les sujets développés sur vos pages). Pour les construire, il est recommandé d’imiter la structure de votre arborescence (nom de domaine + catégorie + nom du produit par exemple).

  • L’architecture SEO

Vérifiez que la structure de votre site est bien organisée afin de simplifier sa lecture par les googlebots. Ainsi, il est important de hiérarchiser vos contenus et d’utiliser un maillage interne clair. La navigation doit être fluide au sein de votre site pour aider les moteurs de recherche à l’explorer et à l’indexer.

Lors de cet audit technique SEO, prenez aussi le temps d’analyser la sécurité de votre site web. Vous devez détenir un certificat de chiffrement SSL pour avoir un site en HTTPS. Ce critère doit être respecté pour éviter d’être pénalisé par les moteurs de recherche. De plus, un site sécurisé s’avère plus fiable aux yeux des internautes.

Les outils utilisés pour l’analyse technique d’un site web

Vous avez besoin de quelques outils automatiques pour réaliser un bon audit technique SEO de votre site internet. Parmi les outils gratuits, vous pouvez utiliser Google Analytics permettant d’obtenir certains indicateurs de performances (nombre de visiteurs, nombre de conversions, temps moyen passé sur un site, etc.).

Servez-vous également de Google Lighthouse pour analyser les méta-descriptions, l’expérience utilisateur (UX), les erreurs techniques, etc. Par ailleurs, Google Chrome Canary vous aide à auditer le code de votre site. Vous pouvez aussi utiliser des outils payants tels que Semrush. Cet outil ne se limite pas à vous informer des problèmes techniques, mais vous indique aussi leur source et les solutions adaptées.

Ressources

Découvrez toutes nos ressources

Retrouvez tous les contenus pour monter en compétences :

  • Replay de nos webinars
  • Étude de cas de nos clients
  • Template utilisés par nos consultants
  • Ebooks sur nos domaines d'expertises

Vous souhaitez être conseillé sur le sujet ?

Contactez-nous