7 min de lecture

Les 10 astuces indispensables pour optimiser vos articles de blog

27/04/17 11:49

En inbound marketing, le blog constitue sans conteste l'un des outils les plus efficaces ! Toutefois, à condition de savoir comment optimiser les articles qui seront publiés sur ce site Web si particulier.

De fait, il n'est pas ici question de rédiger du contenu par passion pour l'écriture – encore qu'un tel amour pour les lettres puisse vous permettre de joindre l'utile à l'agréable – mais bien de maximiser le taux de conversion.

Chaque article doit ainsi s'inscrire dans une stratégie préalablement définie de marketing de contenu, tenant évidemment compte du référencement SEO.

Cela étant posé, lorsque l'on se retrouve face à une feuille blanche, fut-elle virtuelle, il n'est parfois pas simple de savoir par où commencer, ni comment structurer ses idées de manière à ce que le contenu qualitatif du blog d'une entreprise se transforme en augmentation du nombre de clients.

L'objet du présent article consiste justement à vous donner 10 conseils qui pourront vous faciliter considérablement la tâche dans votre rédaction web.

Comment rédiger des articles de blog de qualité ? Découvrez nos 10 astuces

Astuce n°1 : Soyez au clair avec vous-même

Une telle astuce peut vous sembler triviale, ou relever de la Lapalissade, mais le fait est que, bien souvent, nous voyons des articles de blog qui ratent leur cible pour la simple (et triste) raison que ses objectifs n'étaient pas suffisamment bien définis au préalable.

En effet, vous ne pourrez pas rédiger de la même manière selon que le but poursuivi sera la promotion d'un nouveau produit/service, l'annonce de la participation à un événement, ou encore la réponse à une polémique préexistante.

Ensuite, vous devez définir de quelle façon mesurer votre niveau d'atteinte de l'objectif, en quantifiant le nombre de visites, de commentaires, de « like », par exemple, sans oublier le fameux taux d'engagement.

Astuce n°2 : Ne perdez jamais de vue votre audience ciblée

Lors de l'établissement de toute bonne stratégie d'inbound marketing, vous avez dû passer un certain temps à définir vos buyers persona, c'est-à-dire le(s) type(s) de clients que vous souhaitez capter.

Dès lors, il apparait clair que vos articles de blog devront répondre à leurs attentes, aussi bien sur le fond que dans la forme.

Cela étant posé, si vos buyers persona forment un groupe hétérogène, ne cherchez surtout pas à concevoir des articles fourre-tout, mais bien au contraire, privilégiez la personnalisation du contenu.

Vous devez ainsi maintenir la cohérence de la ligne éditoriale, tout en adaptant vos propos aux types de persona.

Astuce n°3 : Proposez des articles longs, mais articulés autour d'un seul mot-clé

On entend parfois dire que le content marketing impose d'être concis, pour ne pas perdre l'intérêt des lecteurs, mais il n'en est rien.

De fait, il est bienvenu de maintenir vos leads en haleine, au travers d'un article composé de différentes étapes, que les lecteurs auront l'impression de franchir accompagnés du rédacteur, et tout en s'identifiant à celui-ci. Il n'existe pas de meilleur moyen pour vous assurer de l'engagement des leads.

Par ailleurs, si le storytelling revêt une importance majeure – avec une moyenne autour de 1000 mots – il en va de même pour l'optimisation du référencement SEO, d'où la nécessité de structurer chaque article autour d'un mot-clé de longue traîne principal – idéalement complété d'une poignée de mots-clés secondaires.

De cette manière, le travail des moteurs de recherche s'en trouvera grandement facilité, et pour vous aider dans la démarche, n'hésitez pas à solliciter des sites comme Ahrefs, ou SEMRush pour votre recherche de mots-clés.

Astuce n°4 : Soyez stratégique avec le mot-clé principal

Dès lors que vous avez identifié le mot-clé de longue traîne autour duquel vous comptez bâtir la tactique de référencement de votre article, il vous reste encore à déterminer où le positionner afin qu'il joue pleinement son rôle.

Avant de vous donner la réponse, il nous parait utile de préciser qu'afin de rendre la lecture plus fluide, et donc plus agréable, vous pouvez parfaitement varier la syntaxe, et le compléter d'autres mots et/ou expressions appartenant au même lexique.

A présent, voici les endroits où placer votre mot-clé principal :

  • le titre,
  • l'URL de l'article,
  • l'introduction,
  • un sous-titre « h2 »,
  • la méta description

Exemple_aperçu_de_page_Google.png

Exemple d'un aperçu dans Google avec : titre, URL et meta-description autour du mot-clé : SaaS

Astuce n°5 : N'oubliez pas les liens, internes comme externes

Le temps passé par un lead sur votre site représente une donnée essentielle, car elle contribue au taux de conversion.

Vous devez alors être en train de vous interroger : certes, mais comment puis-je faire pour que mes prospects parcourent plus longuement mon site ?

Outre la réponse évidente de la pertinence et du volume du contenu affiché, nous vous recommandons fortement de mettre en place des liens, principalement internes, pour apporter davantage de densité à vos propos, et vous poser en véritable expert du (ou des) domaine(s) considéré(s).

De surcroît, en guise d'effet secondaire bénéfique, votre référencement s'en trouvera amélioré.

Quelques liens externes peuvent aussi être insérés, principalement au démarrage, afin d'utiliser des sources externes pour appuyer vos dires, et vous crédibiliser davantage. Dans ce cas, veillez cependant à ce que la page qui s'ouvre n'entraîne pas la fermeture de votre article.

Un article de blog doit être optimisé pour convertir des leads

Astuce n°6 : Soignez votre structuration du contenu

Selon les diverses études réalisées en la matière, entre 15 et 17% seulement des internautes déclarent prendre le temps de lire très attentivement les articles sur le Web, quasiment au mot par mot.

Quels que soient les caractéristiques de vos buyers persona, vous pouvez en effet partir du principe qu'ils n'ont pas de temps à perdre, et afin de les convaincre de s'interroger sur vos propos – pour, in fine, les inciter à passer à l'action – vous devrez tout d'abord limiter votre titre à 70 caractères, pour qu'il soit lisible dans son intégralité sur Google.

De plus, comme le veut le concept de content marketing, le contenu doit être interactif, en posant directement des questions ouvertes à vos lecteurs ; n'est-ce pas, après tout, un excellent point de départ pour créer un échange constructif avec eux ?

Qui plus est, et même si cela peut vous sembler quelque peu scolaire, ne négligez pas la présentation – en particulier avec des paragraphes aérés.

Astuce n°7 : Intégrez des call-to-action

Si votre article a retenu l'attention d'un prospect, ne serait-il pas regrettable de le voir opiner de la tête en vous lisant, puis fermer le site et reprendre ses activités quotidiennes ?

C'est précisément là que la notion de « call-to-action » entre en jeu, pour initier la phase de conversion proprement dite. De manière plus concrète, vous devez placer un bouton à la fin de chaque article, ainsi que dans la barre latérale, accompagné d'une illustration et d'une phrase d'action telle que « j'achète », « je télécharge », « je veux en savoir plus », etc.

Astuce n°8 : Souvenez-vous du rôle-clé des réseaux sociaux

Le trafic sur un blog ne dépend pas que de la qualité de son contenu, ni même de l'efficacité de son référencement naturel. Ce sont là deux éléments majeurs, bien entendu, mais de plus en plus, les réseaux sociaux jouent un rôle primordial en ce qui concerne le marketing de contenu.

Pour avoir davantage de visiteurs, il convient donc de faciliter le partage par le lecteur de chaque article de blog – en positionnant des boutons sur la page, ou au travers d'un plug-in.

Les réseaux sociaux permettent de diffuser le contenu de votre blog

Astuce n°9 : Utilisez des visuels attractifs et cohérents

Vous allez sans doute sourire, mais ce n'est pas un hasard si, depuis l'enfance, nous préférons les livres avec des images à ceux dont les pavés de texte suffiraient à donner mal au crâne à une aspirine.

De fait, un article accompagné d'un (ou de plusieurs) visuel(s) sera toujours mieux perçu que celui qui s'en priverait. Bien sûr, il faut veiller à ce que ces images – photos, dessins, graphiques, etc. – aient un réel intérêt d'illustration de vos propos, et à ce qu'elles s'intègrent harmonieusement avec la charte graphique de votre entreprise.

Astuce n°10 : Soyez impactant, mais pas délirant

Les phrases « choc » et les promesses « qui claquent » retiennent nettement mieux l'attention des internautes que certains textes d'une banalité affligeante qui sont, pourtant, très pointus dans leurs domaines respectifs.

Afin d'éviter cet écueil, et uniquement après avoir terminé de rédiger votre article, prenez le temps de la réflexion sur le titre, afin qu'il attire l'attention, sans être porteur de fausses promesses. Dans ce cadre, l'utilisation d'adjectifs tels que « indispensables » (cf titre du présent article) s'avère très utile.

Dans le même ordre d'idée, adressez-vous à vos lecteurs de manière à les impliquer, en utilisant la deuxième personnel du pluriel, et soyez précis : mieux vaut parler de « 10 clés pour réussir » que de « quelques éléments pour réussir ».

Grâce à des articles de blog optimisé, vous disposerez d'une base solide pour votre stratégie de contenu marketing. Toutefois, si vous souhaitez aller plus loin dans l'Inbound Marketing, vous pouvez télécharger notre planning éditorial.

Téléchargez un exemple de Planning Editorial

Marc Sauvage

Ecrit par Marc Sauvage

Consultant Inbound marketing, spécialisé en SEO