<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=164424454490051&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">
8 min de lecture

Stratégie Inbound marketing : comment générer des visites sur votre site ?

24/04/18 14:00

À moins d’être devenu ermite au cours des cinq dernières, il est absolument impossible que vous soyez passés à côté de l’émergence de l’Inbound marketing - avec moults articles "Inbound marketing définition" - et de l’importance considérable prise par la notion d’expérience client.

Cela étant posé, même si le concept des « 4 étapes inbound marketing », plus connu sous son acronyme anglo-saxon ACCD, est très largement répandu, le sens véritable de chacun de ses sous-éléments peut encore paraître quelque peu obscur.

En effet, que se cache-t-il vraiment derrière cette incantation « Attract, Convert, Close, Delight ? ».

Certes, le chemin à suivre semble évident, puisqu’il s’agit d’attirer des visiteurs, de les convertir en prospects, puis de conclure la vente avec des clients qu’il conviendra enfin de fidéliser.

Cependant, connaître la route est une chose, mais savoir comment l’emprunter en est une autre.

L’objet du présent article consiste donc à vous donner les clés qui vous permettront de bien débuter votre stratégie inbound marketing, en se focalisant sur la première étape, celle visant à attirer plus de prospects.

Sachant qu’il y a 4 « étapes inbound maketing », vous êtes en droit de vous interroger sur la raison de ce focus sur la première d’entre elles, et il existe une bonne raison à cela, au-delà même du fait que l’on commence habituellement une histoire, quelle qu’elle soit, par son début.

La première des étapes inbound marketing s’avère cruciale car elle conditionne la réussite de toute votre stratégie de marketing digital, mais elle est parfois mal interprétée.

En effet, une entreprise ne doit pas chercher seulement à attirer des visiteurs sur son site Web, mais bien à faire d’eux des prospects, puis des clients satisfaits qui serviront ensuite éventuellement de référents.

Pour ce faire, il faut savoir s’adresser aux bonnes personnes au bon moment et avec le bon contenu, c’est-à-dire celui qu’elles recherchent.

La première phase de l'Inbound : l'Attraction

Voyons à présent ce qu’implique concrètement cette approche, inévitablement multi-facettes.

Le Blogging : simple, efficace et peu coûteux

Les entreprises qui publient mensuellement 16 posts et davantage sur leurs blogs génèrent 3,5 fois plus de trafic que celles qui se cantonnent à moins de 4 articles.

Etude HubSpot 

À elle-seule, cette statistique suffit à démontrer l’efficacité d’une tactique de blogging rondement menée.

Pour ce faire, voici les principaux points à retenir :

Créer un blog lié à votre site Web

Si ce n’est déjà fait, ne perdez plus un instant pour concevoir un blog – que ce soit via HubSpot, WordPress ou au travers d’une solution personnalisée – et n’oubliez pas que l’une des raisons pour lesquelles le « blogging » s’avère si efficace réside dans le fait qu’il conduit davantage de visiteurs vers votre site Internet.

Les « passerelles » entre le blog et le site doivent donc être conçues avec le plus grand soin, notamment en ce qui concerne les « landing pages ».

De surcroît, il faut veiller à systématiser la présence de liens vers vote site sur chaque post, y compris lorsqu’il est partagé dans un mail ou sur un réseau social.

Guide d'introduction à l'Inbound Marketing

Privilégier la qualité à la quantité

Bien sûr, comme évoqué précédemment, le volume de posts publiés sur un blog a un lien direct avec le nombre de visites que celui-ci permet de générer pour le site Web associé.

Toutefois, cette causalité dépend d’une condition sine qua non, à savoir que les posts en question présentent un réel intérêt.

Ainsi, le blogging ne sera pleinement efficace que s’il permet de répondre aux problématiques des personnes qui composent son audience.

En outre, n’espérez pas obtenir un bon référencement de Google en vous contenant de posts au contenu superficiel, quand bien même vous publieriez plusieurs articles sur une base quotidienne.

D'ailleurs concernant le référencement, c'est un sujet à ne surtout pas négliger; le but de la création de contenu est d'attirer de nouveaux visiteurs pour les convertir par la suite.

Le SEO améliorant les performances de votre trafic, il est plus qu'important d'y accorder du temps et de l'énergie. Cela vous permettra d'avoir des résultats plus rapides, et plus fort.

Afin de vous assurer de privilégier la qualité à la quantité, le magazine Forbes nous communique une donnée intéressante : selon un consensus issu de plusieurs études sur le sujet,

vos posts devraient faire environ 1 800 mots pour être considérés comme suffisamment détaillés et pertinents.

Attention, nous ne sommes pas en train de vous conseiller de viser systématiquement ce seuil des 1 800 mots, mais si vous parvenez à vous en rapprocher régulièrement – tout en veillant à avoir une réelle valeur ajoutée et en maintenant un style agréable à lire – vous ne pourrez que réussir.

Le blog élément essentiel d'une stratégie Inbound réussie

La stratégie de contenu : planifier pour gagner

Attirer des clients sur son site au travers de ses contenus requiert la mise en place préalable d’une véritable stratégie de « content marketing ».

En effet, par expérience, nous constatons que trop nombreuses sont les entreprises à ne poster de nouveaux articles que lorsqu’elles se souviennent de le faire.

Cela conduit inévitablement à des campagnes saccadées, voire incohérentes, réduisant à néant les efforts mis dans les contenus en eux-mêmes.

Téléchargez un exemple de Planning Editorial

Afin d’éviter cet écueil, il vous faut devenir fin stratège, et voici comment :

Identifier vos buyer personas

Comment quiconque pourrait-il ambitionner de savoir comment s’adresser efficacement à une audience qu’il ne connaitrait pas ?

La première étape consiste donc à identifier, aussi précisément que possible, les typologies de personnes que vous souhaitez atteindre.

A ce stade, il s’agit de prendre en considération les critères-clés définissant les « buyer persona », autrement dit les prospects qui « consommeront » vos contenus.

Vous devrez bien entendu vous interroger sur leurs principales problématiques, mais également déterminer comment ils préfèrent accéder à – et partager à leurs connaissances – l’information qu’ils recherchent.

En créant des « buyer personas » détaillés, vous aurez une idée suffisamment précise de votre audience, de ses besoins et attentes, et vous pourrez passer à l’étape suivante.

En toute état de cause, compte-tenu de l’importance de cette définition sur la pertinence de vos futurs posts, prenez le temps nécessaire pour vous assurer de bien cerner votre auditoire.

Elaborer un calendrier editorial

Les campagnes de « content marketing » les plus efficaces reposent toutes sur des calendriers éditoriaux.

Un tel outil facilite en effet le travail des marketers pour poster régulièrement des contenus en alternant les sujets et les formats, de manière à rester pertinent sans devenir trop prévisible – ou pire, ennuyeux.

Outre les dates de parution de vos prochains contenus et leurs thèmes, un bon planning éditorial tiendra également compte du partage des responsabilités permettant de les publier en temps et en heure.

De cette façon, en structurant davantage la démarche, vous responsabiliserez l’ensemble des acteurs.

N’oubliez pas non plus de préciser les canaux de distribution par lesquels ces contenus deviendront accessibles, et s’ils pourront éventuellement être mis à jour ou republiés.

Mesurer vos performances

Il n’est pas rare que des « marketing analytics » passent d’une extrême popularité à l’oubli le plus complet en l’espace de quelques mois seulement.

Toutefois, certaines de ces données restent – et resteront toujours – utiles afin d’avoir une visibilité satisfaisante sur les visites effectuées sur votre site Web.

Garder un œil sur le trafic organique apparait logiquement indispensable, que ce soit en ce qui concerne ses sources (réseaux sociaux, PPC, etc.) ou le temps que passent les visiteurs sur telle ou telle page de votre site.

En outre, une mesure régulière de vos statistiques les plus marquantes au cours d’une campagne de « content marketing » vous permettra de déterminer son efficacité, et de réagir le cas échéant.

Une étude des KPI permet d'améliorer sa stratégie Inbound

Réseaux sociaux : entre notoriété de marque et interaction avec les prospects

Facebook, Instagram, Twitter, et LinkedIn sont autant d’outils particulièrement utiles pour faire connaître votre entreprise, ses produits/services comme son histoire, pour lui donner « un visage humain », et pour entrer en relation directe avec vos « followers ».

Au travers d’une approche systématique, il devient possible de convertir ces derniers en prospects.

Partager du contenu

Cela peut paraitre évident, mais dans la mesure où ce qui va sans dire va mieux en le disant, soyons clairs : l’action la plus importante que vous pourrez avoir sur les réseaux sociaux consiste à partager du contenu provenant de votre blog.

En effet, de cette manière, vous apparaissez dans le flux d’actualité des utilisateurs qui, s’ils cliquent sur le lien, seront redirigés vers votre site Web.

Pour reboucler avec un point évoqué précédemment, ce partage est si essentiel qu’il nous parait utile de l’inclure dans votre planning éditorial, de manière à ne pas oublier de partager vos posts sur les réseaux sociaux.

Œuvrer pour que les utilisateurs commentent vos posts

En ce qui concerne le « social media », une règle essentielle à retenir est celle-ci : les commentaires sont autant – voire plus – importants que le contenu en lui-même.

De fait, de très nombreux internautes commencent par vérifier les commentaires avant de lire un article, pour juger de la pertinence qu’ils auraient à prendre le temps de le découvrir en détails.

La « puissance » des commentaires est telle qu’ils peuvent donc servir de déterminants uniques à la lecture d’un post, suivant leur degré de positivité.

Il est donc plus qu’important que vous rédigiez des contenus utiles et agréables, puis que vous répondiez personnellement aux personnes ayant posté un commentaire.

De cette manière, au fil du temps, vous bâtirez une véritable communauté autour de votre contenu.

Acheter des social ads en complément

L’inbound marketing repose sur le concept qu’il n’est pas nécessaire de dépenser des sommes colossales en publicité pour atteindre son audience, si bien que cet ultime conseil peut légitimement vous sembler étrange – contre-intuitif, peut-être même.

En réalité, et puisque abondance de biens ne nuit pas, l’idée est ici d’accompagner votre stratégie « social media » par l’acquisition de quelques publicités, dans le but d’élargir encore la portée de votre message.

Acheter ces publicités sans avoir élaboré une stratégie de contenu auparavant serait un gaspillage d’argent, mais à condition d’avoir mis en place les éléments-clés de la phase d’acquisition inbound, ce peut être un plus non-négligeable à vos posts réguliers.

Si vous souhaitez en savoir plus sur la stratégie Inbound Marketing, n'hésitez pas à télécharger notre guide. 

Guide d'introduction à l'Inbound Marketing

Thématiques Inbound marketing
Marc Sauvage

Ecrit part Marc Sauvage

Consultant Inbound marketing, spécialisé en SEO