<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=164424454490051&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">
6 temps de lecture

Les 7 étapes du processus de vente

17/10/19 08:30

Les ventes sont l'élément vital de toute organisation. Sans eux, eh bien, votre entreprise finirait par cesser d'exister. Que vous ayez un membre dans votre équipe de vente, une centaine ou plus, il est important d'avoir un processus de vente que vos représentants doivent suivre.

Un processus de vente est une séquence répétable d'étapes, chacune comprenant un ensemble d'actions que vos commerciaux effectuent pour convertir un client potentiel d'un prospect à un client payant. Il s'agit d'une feuille de route pour garder les membres de votre équipe sur la bonne voie afin qu'ils sachent toujours ce qu'ils doivent faire sans hésitation.

Ce processus peut comprendre de trois à dix étapes, selon le produit ou le service que vous vendez et la personne à qui vous le vendez. Et, il devrait refléter le processus que vos clients utilisent réellement lors de l'achat, également connu sous le nom de voyage de l'acheteur.

Les plus courantes comprennent 5 étapes ou 7 étapes. Ici, nous allons passer en revue les 7 étapes du processus de vente.

1 - Comment booster sa prospection ? 

Chaque vente commence avec une piste. La prospection, aussi connue sous le nom de production de plomb, permet de trouver des indices.

Votre entreprise peut faire de la prospection de diverses façons, notamment par des méthodes de marketing, le réseautage lors d'événements en direct ou de foires commerciales, ainsi que sur les médias sociaux, les listes d'achats, les appels à froid et les références.

Le processus de prospection aide à identifier les acheteurs potentiels qui ont exprimé un intérêt pour votre produit ou service ou qui pourraient être intéressés en fonction de leurs caractéristiques démographiques, industrielles ou autres.

Avoir un bon processus de prospection est essentiel

2 - Premier contact et qualification

Quelle que soit la façon dont vous obtenez des clients potentiels, vos représentants commerciaux devront établir un premier contact avec eux. Il peut s'agir d'un appel téléphonique, d'un courriel ou d'un média social.

Au cours de cette première interaction, l'objectif est de permettre aux membres de votre équipe de recueillir des informations clés afin de déterminer si les prospects correspondent bien à votre produit ou service.

Les questions de qualification sont généralement liées au budget, à l'autorité, aux besoins et au calendrier. Lorsque le responsable est un prospect qualifié, votre représentant peut procéder à une évaluation des besoins.

Selon votre produit ou service, cela peut se faire lors d'une interaction séparée, par téléphone ou en personne, et planifiée à la fin de l'appel de qualification.

3 - L'approche

C'est là que le caoutchouc rencontre la route dans le processus de vente. Pour les besoins du présent document, considérons l'approche dans le contexte d'un appel de vente plutôt que de la génération de prospects (c.-à-d. la différence entre un envoi postal massif et un appel téléphonique).

C'est l'étape où vous commencez à construire une relation et la collecte de renseignements se poursuit (elle a commencé par la prospection).

Une bonne approche est cruciale pour le succès des ventes parce qu'elle vous identifiera soit comme un vendeur gênant et fera monter la garde d'un prospect, soit comme un vendeur obligeant qui a quelque chose de valeur à offrir. (Il y a probablement aussi une voie médiane, mais vous voyez l'idée.).

Prenons l'exemple des télévendeurs qui vendent un séminaire :

Leur produit est un séminaire, au sujet duquel ils ont vraisemblablement suffisamment de connaissances. Ils prospectent en parcourant les listes de maisons à la recherche de prospects aux titres appropriés (générés par des efforts de prospection antérieurs).

Ils s'approchent en disant "Je suis Jay de XYZ et j'appelle pour donner suite à une invitation à un séminaire que nous vous avons envoyé la semaine dernière. Vous souvenez-vous l'avoir reçu ?" Puis le dialogue commence, souvent il est superficiel, d'autres fois cependant il peut être extrêmement instructif.

La différence dépend plus souvent qu'autrement de l'habileté et de l'élocution de l'interlocuteur.

Selon vous, qu'est-ce qui est bien dans cette approche ? Qu'est-ce qui est mauvais, d'après toi ?"

Très souvent, le type d'appel que l'on fait est un suivi d'une action, par exemple la participation à un séminaire, l'envoi d'une brochure par la poste, etc. Techniquement, ces appels s'inscrivent dans le cadre de l'étape 7 du suivi, mais abordons-les dans le contexte d'une approche commerciale.

Quelle serait une bonne approche pour chacune des actions de suivi ci-dessus ? Pensez à obtenir de l'information et à faire avancer la vente (clôture, étape 6). Quelle serait une bonne approche pour un appel à froid ?

Note supplémentaire sur l'enregistrement des informations : Quel que soit le type d'appel ou les résultats, il est important de prendre des notes d'appel détaillées et de planifier une action subséquente, peu importe que ce soit dans une semaine, un mois ou un an. (On peut inventer un système d'abréviations pour faciliter cela, par exemple LVM = boîte vocale gauche).

Les notes historiques sont importantes pour une variété de raisons, dont la moindre n'est pas de savoir où se trouve un prospect dans le processus de vente, y compris le suivi nécessaire et quand.

Noter que "la trousse a été envoyée par la poste" ou "a assisté à un séminaire" ou "s'est renseigné sur le modèle" n'est que la moitié de l'information et n'est pas le plus important. Pourquoi ?

Evaluer correctement les besoins de vos prospects favorisera votre process de vente

4 - L'évaluation des besoins

Il s'agit sans doute de l'étape la plus importante du processus de vente, car elle vous permet de déterminer comment vous pouvez vraiment être utile. Pour être un vendeur très efficace, c'est-à-dire pour vendre aux besoins du prospect, vous devez d'abord comprendre quels sont ces besoins.

Cela signifie que vous devez penser en termes de résolution d'un problème de prospects. La seule façon d'y parvenir est de poser beaucoup de questions. Est-ce qu'un praticien de la santé prescrit des remèdes avant un examen complet ?

Poser de bonnes questions vous aidera non seulement à déterminer ce qui conviendra le mieux aux besoins des prospects, mais cela renforcera également la confiance et aidera très souvent le prospect à envisager des questions auxquelles il n'a peut-être jamais pensé.

Ce dernier point est puissant parce qu'il permet de mettre en valeur les fonctionnalités auxquelles les réponses des prospects vous ont conduit. Quelles questions poseriez-vous pour illustrer en quoi votre produit est différent ou meilleur que celui d'un concurrent ?

Bien que la collecte de renseignements se fasse tout au long du processus de vente, c'est à l'étape quatre qu'elle se fait véritablement. Quels autres renseignements serait-il important de recueillir à cette étape ? (Indice : qui est qui, références).

5 - La présentation

Rappelez-vous la discussion de la première étape, axée sur les avantages plutôt que sur les caractéristiques ? Si vous considérez votre produit/service en termes de bénéfices pour le client, votre présentation sera un dialogue ciblé et pertinent plutôt qu'un monologue auto-agrandissant.

Rien n'est pire qu'une présentation de vente qui procède du point de vue du vendeur. C'est pourquoi l'évaluation des besoins est si importante et c'est pourquoi, idéalement, elle entrera et sortira de cette étape. Une bonne évaluation des besoins vous permet d'adapter votre présentation à votre public et de la garder interactive.

Durant le processus de vente, votre présentation doit s'adapter à vos cibles

6. Fermeture

À l'étape finale, vous obtenez la décision du client d'aller de l'avant. Selon votre entreprise, vous pouvez essayer l'une de ces trois stratégies de clôture.

Choix alternatif proche : En supposant la vente et en offrant un choix au client potentiel, lorsque les deux options ferment la vente - par exemple, "Allez-vous payer la totalité des frais à l'avance ou par versements" ou "Est-ce que ce sera en argent comptant ou en frais" ?

L'incitation supplémentaire se rapproche : Offrir quelque chose de plus pour faire fermer le prospect, comme un mois de service gratuit ou un rabais.

Il n'y a que des places debout à proximité : Créer l'urgence en exprimant que le temps est essentiel, par exemple, "Le prix va augmenter après ce mois" ou "Il ne nous reste que six places".

7 - Suivi de la mise en œuvre

Une fois la vente conclue, votre travail n'est pas terminé. L'étape de suivi vous permet de rester en contact avec les clients que vous avez fermés, non seulement pour les clients potentiels mais aussi pour les références.

Et comme il est six à sept fois moins coûteux de conserver les clients actuels que d'en acquérir de nouveaux, il est essentiel de maintenir les relations.

Qu'est-ce qui est important ?

Maintenant que vous comprenez les sept étapes de base du développement du processus de vente, vous pouvez commencer à les adapter à votre propre produit ou service et à votre clientèle.

Découpez les étapes qui ne sont pas nécessaires à votre entreprise et concentrez-vous sur votre client. Vous connaissez les règles, préparez-vous maintenant à les enfreindre de manière à vous rapprocher de votre client et à vous transformer d'un professionnel de la vente à un artiste de la vente.

Vous souhaitez aller plus loin ? Découvrez comment l'Inbound marketing peut vous aider à améliorer vos processus de vente

Les points clés pour mettre en place une stratégie Inbound qui fonctionne

Thématique Inbound sales
Marc Sauvage

Ecrit part Marc Sauvage

Consultant Inbound marketing, spécialisé en SEO

Nos derniers articles